Jack Jeffrey et Bernadette Phan

flogo

Heures d'ouverture de la galerie :
du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h.
Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h.

Galerie du Tableau

item2
item2 item2 item2
item2

Diem Perdidi est une association créée en 1990 et dont l’objet est " la promotion des artistes plasticiens de la Région Provence Alpes Côte d’Azur ".

Depuis 1991 Diem Perdidi gère la Galerie du Tableau, rue Sylvabelle, à Marseille.

C’est un petit espace agrandi par le temps. En proposant un artiste par mois, la Galerie du Tableau, n’aurait pu en vingt-deux ans n’en proposer que deux cents.

Pour l’heure ce sont deux mille expositions et plus qui ont eu lieu.

Le 17 décembre 1990, un " microbe " de Max Ernst était proposé pour l’inauguration. Une épidémie s’est, ce jour-là, déclarée.

Dans cette galerie sont exposées des oeuvres d’art contemporain avec cette singularité que les expositions se déroulent selon un rythme bimensuel. Autrement dit un lundi sur deux a lieu un vernissage. Ainsi plus de 2000 artistes, pour la plupart de la Région PACA, ont pu présenter leurs travaux à la Galerie du Tableau.

Outre cette activité régulière, Diem Perdidi organise des manifestations qui permettent des échanges internationaux : Il s’agit alors soit de permettre aux artistes de la Région d’exposer à l’étranger, soit d’organiser l’accueil d’artistes étrangers dans la Région PACA.

Diem Perdidi

Manuel Salvat : exposition du 09 au 21 octobre 2017

Valse à multan

La Galerie du Tableau est heureuse d’accueillir la deuxième exposition hommage consacrée à l’artiste Manuel Salvat, disparu en juin 2016. Celle-ci prend part à un cycle d’expositions en trois volets, dont la première, « That’s it! » , s’est déroulée en mai dernier à Berlin. Après Marseille, c’est à Arles qu’auront lieu deux expositions en clôture de ce projet.
Valse à multan. Le titre/anagramme, témoigne de l’intérêt de l’artiste pour cette figure de style, et pour la forme inversée omniprésente dans son travail. Mais, il tient aussi du fait, que nous ne sommes pas, à proprement parler, en présence d’une exposition de Manuel Salvat. Pour l’ensemble de cette aventure, à Berlin, Marseille et Arles, il est plus juste de signifier, une série d’expositions de tous les amis artistes de Manuel Salvat avec le travail de ce dernier. «  Toute la sculpture involontaire autour de moi  » Ce sont les reliques du monde des choses, du monde mercantile aussi, dont Manuel Salvat s’est saisi et a moulé l’envers. Plutôt que de reconstituer un univers, l'installation présentée à la galerie du tableau, tentera de prolonger une conversation avec notre ami et surtout d’évoquer une attitude, un geste.

L’exposition présentée à la Galerie du Tableau a été proposée par Valérie Bourdel.

 

 

.

Catalogues en PDF des expositions précédentes à télécharger

 2009
 2010
 2011
 2012
 2013
 2014
 2015

Avec le soutien de :

logos

En partenariat avec :

parisARTNoirRougeBlanc72
 2016
FreeCounter