Jack Jeffrey et Bernadette Phan

flogo

Heures d'ouverture de la galerie :
du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h.
Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h.

Galerie du Tableau

item2
item2 item2 item2
item2

Diem Perdidi est une association créée en 1990 et dont l’objet est " la promotion des artistes plasticiens de la Région Provence Alpes Côte d’Azur ".

Depuis 1991 Diem Perdidi gère la Galerie du Tableau, rue Sylvabelle, à Marseille.

C’est un petit espace agrandi par le temps. En proposant un artiste par mois, la Galerie du Tableau, n’aurait pu en vingt-deux ans n’en proposer que deux cents.

Pour l’heure ce sont deux mille expositions et plus qui ont eu lieu.

Le 17 décembre 1990, un " microbe " de Max Ernst était proposé pour l’inauguration. Une épidémie s’est, ce jour-là, déclarée.

Dans cette galerie sont exposées des oeuvres d’art contemporain avec cette singularité que les expositions se déroulent selon un rythme bimensuel. Autrement dit un lundi sur deux a lieu un vernissage. Ainsi plus de 2000 artistes, pour la plupart de la Région PACA, ont pu présenter leurs travaux à la Galerie du Tableau.

Outre cette activité régulière, Diem Perdidi organise des manifestations qui permettent des échanges internationaux : Il s’agit alors soit de permettre aux artistes de la Région d’exposer à l’étranger, soit d’organiser l’accueil d’artistes étrangers dans la Région PACA.

Diem Perdidi

Matière Écrite : exposition du 26 novembre au 08 décembre 2018

Natalia Calderón, Dora Economou, Jack Jeffrey, Gary Pearson

L’exposition Written Matter (Matière Écrite), organisée par Gary Pearson, est basée sur la relation entre le langage (texte) et les matériaux (matière), en support des affiliations esthétiques, conceptuelles, de recherche et de production de chaque artiste, avec un déploiement direct et indirect du langage et des matériaux textuels.

Pratique et théorie, écriture et matériaux, public et discours des artistes sont au centre de cette exposition.

Le langage de l'art contemporain, la façon dont il est écrit et lu, est multilingue et seule sa traduction est appréhendée et comprise. L’effondrement des frontières entre disciplines et la remise en question de la spécificité linguistique et matérielle de l’art contemporain au cours des dernières décennies ont été vantés par certains et ridiculisés par d’autres. D’autres encore ignorent ou préfèrent différer la lecture de langues et de matériaux particuliers, qui pourrait être liés à la complexité d’une œuvre d’art.
L’exposition Written Matter (Matière Écrite) fera préface et approfondira l'argument voulant que l'on lise l'art d'un aspect extérieur, de son matériau et de son identité sensorielle, vers l'intérieur et au-delà, pour exposer d'autres langages, d'autres significations, souvent plus distantes et complexes. Le thème de cette exposition soutient qu'une lecture étroite de «l'écriture» de l'œuvre d'art est essentielle pour en démêler les nombreuses significations et qualités.

Catalogues en PDF des expositions précédentes à télécharger

 2009
 2010
 2011
 2012
 2013
 2014
 2015

Avec le soutien de :

logos

En partenariat avec :

parisARTNoirRougeBlanc72
 2016
 2017
FreeCounter