Galerie du Tableau

bannerbas
bannerbas bannerbas bannerbas
bannerbas
Visuel Léger

Depuis longtemps, Sylvie RÉNO a compris que la troisième dimension était plus facilement imitable que sa représentation. Du même coup, ses dessins sont des volumes. Remise dans son état, la chambre des coffres d’une banque ne saurait contenir un dessin. Qu’à cela ne tienne, la dérision du carton rend la chose possible et place la véritable valeur en son externe.
La carapace de l’artiste est sans doute plus coriace que les coffres des banques, l’esthétique est son humour. Essayez de comprendre pourquoi le même scalpel enlève à la fois le carton qu’il découpe et nos réticences à comprendre. L’humilité du matériau et du geste agenouille l’intelligence. Ce sont peut-être les trois dimensions en question.

Bernard Plasse

Sylvie RÉNO représentera la Galerie du Tableau pour Supervues à l’hôtel Burrhus du 16 au 18 décembre 2017.