Jack Jeffrey et Bernadette Phan

flogo

Heures d'ouverture de la galerie :
du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h.
Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h.

Galerie du Tableau

Diem Perdidi est une association créée en 1990 et dont l’objet est " la promotion des artistes plasticiens de la Région Provence Alpes Côte d’Azur ".

Depuis 1991 Diem Perdidi gère la Galerie du Tableau, rue Sylvabelle, à Marseille.

C’est un petit espace agrandi par le temps. En proposant un artiste par mois, la Galerie du Tableau, n’aurait pu en vingt-deux ans n’en proposer que deux cents.

Pour l’heure ce sont deux mille expositions et plus qui ont eu lieu.

Le 17 décembre 1990, un " microbe " de Max Ernst était proposé pour l’inauguration. Une épidémie s’est, ce jour-là, déclarée.

Dans cette galerie sont exposées des oeuvres d’art contemporain avec cette singularité que les expositions se déroulent selon un rythme bimensuel. Autrement dit un lundi sur deux a lieu un vernissage. Ainsi plus de 2000 artistes, pour la plupart de la Région PACA, ont pu présenter leurs travaux à la Galerie du Tableau.

Outre cette activité régulière, Diem Perdidi organise des manifestations qui permettent des échanges internationaux : Il s’agit alors soit de permettre aux artistes de la Région d’exposer à l’étranger, soit d’organiser l’accueil d’artistes étrangers dans la Région PACA.

Diem Perdidi

Roland Semadeni : exposition du 17 au 29 janvier 2022

Catalogues en PDF des expositions précédentes à télécharger

 2009
 2010
 2011
 2012
 2013
 2014
 2015

Avec le soutien de :

logos

En partenariat avec :

parisARTNoirRougeBlanc72
 2016
 2017
 2018

HISTOIRES D’HISTOIRES

Transparences successives d’images fondues, peintures empilées et mixées dans des flux persistants de mémoires imagées : Des terrains de jeux, théâtres inédits ; des trames ; des corps mixtes en jonctions, êtres architecturés, doucement formés ou saisis immédiatement.
Peintures classiques accouplées à une tache sur le sol de l’atelier, résonance d’une image récupérée sur un réseau social par copie d’écran puis re-dessinée, photographies de travaux picturaux en cours, superposés… Ces espaces polysémiques propices à la création me sidèrent et j’attrape, au fur et à mesure dans ces flux d’images quotidiennes en travail, un matériel poétique toujours renouvelé.
Ces images, elles-mêmes images d’images, s’enrichissent d’histoires, histoires d’histoires. Elles sont saisies, pétries, fondues, croisées, greffées, sujettes à la radicalité d’ accidents impromptus comme aux plus douces modifications. Elles doivent, pour être retenues comme créations, proposer une nouvelle cohérence, devenir un nouvel être, composite, organique, essentiellement pictural, me donnant la sensation abstraite d’une forme appartenant au vivant..

Roland Semadeni

 2019
 2020

Galerie du Tableau

bannerbas
bannerbas bannerbas bannerbas
bannerbas
Roland Semadeni
 2021