Jack Jeffrey et Bernadette Phan

flogo

Heures d'ouverture de la galerie :
du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h.
Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h.

Galerie du Tableau

Diem Perdidi est une association créée en 1990 et dont l’objet est " la promotion des artistes plasticiens de la Région Provence Alpes Côte d’Azur ".

Depuis 1991 Diem Perdidi gère la Galerie du Tableau, rue Sylvabelle, à Marseille.

C’est un petit espace agrandi par le temps. En proposant un artiste par mois, la Galerie du Tableau, n’aurait pu en vingt-deux ans n’en proposer que deux cents.

Pour l’heure ce sont deux mille expositions et plus qui ont eu lieu.

Le 17 décembre 1990, un " microbe " de Max Ernst était proposé pour l’inauguration. Une épidémie s’est, ce jour-là, déclarée.

Dans cette galerie sont exposées des oeuvres d’art contemporain avec cette singularité que les expositions se déroulent selon un rythme bimensuel. Autrement dit un lundi sur deux a lieu un vernissage. Ainsi plus de 2000 artistes, pour la plupart de la Région PACA, ont pu présenter leurs travaux à la Galerie du Tableau.

Outre cette activité régulière, Diem Perdidi organise des manifestations qui permettent des échanges internationaux : Il s’agit alors soit de permettre aux artistes de la Région d’exposer à l’étranger, soit d’organiser l’accueil d’artistes étrangers dans la Région PACA.

Diem Perdidi

Jeune Création : exposition du 27 juin au 27 août 2022

Catalogues en PDF des expositions précédentes à télécharger

 2009
 2010
 2011
 2012
 2013
 2014
 2015

Avec le soutien de :

logos

En partenariat avec :

parisARTNoirRougeBlanc72
 2016
 2017
 2018

Jeune Création et la Cabane Georgina répondent avec plaisir à l’invitation de Bernard Plasse d’animer tout l’été la Galerie du Tableau par une succession de trois duos d’artistes encourageant les rencontres de générations et de pratiques artistiques. 

Sur deux des murs de la galerie alterneront des duos avec dans un premier temps Ludivine Gonthier et Ivan Messac, dans un second temps Karine Bedjidian et Paul Rebeyrolle et enfin un dernier duo avec Julia Gat et Emile Zola. 

Le troisième mur de la Galerie du Tableau ouvrira des fenêtres de téléportation grâce à un ensemble évolutif d’œuvres d’artistes ayant résidé, participé aux aventures de la Cabane Georgina qui se trouve chemin du mauvais pas sous la rose à Marseille, ou faisant partie de la collection de la Cabane Georgina.

Ces duos et le mur cabinet de curiosité, s’inscrivent à la fois dans le 72eme festival de l’association Jeune Création et dans le parcours du 10eme chapitre de la Saga de la Cabane Georgina qui inclue des expositions à Marseille et en France notamment à La Cabane Georgina (« Mexico, Emile Zola, Georgina et nous »), La Friche de la Belle de Mai avec Fraeme (« Murmurations »), La galerie Municipale Jean Collet et le MacVal à Vitry (« Weekend de performances »), Le domaine de la Richardière dans la Sarthe (« Natura artis magistra ») et enfin l’Espace Niemeyer à Paris (La langue des oiseaux). 

Cette constellation d’événements fait le pari des rencontres, des partages et des circulations des artistes, des idées et de l’art. 

 2019
 2020

Galerie du Tableau

bannerbas
bannerbas bannerbas bannerbas
bannerbas
physalis
 2021